Journée mondiale de lutte contre le Sida – 1er décembre

Trente ans de lutte contre le VIH/sida. Trente années et pourtant, l’épidémie est toujours active dans de trop nombreux pays. Malgré de grandes avancées scientifiques, les populations les plus précaires se retrouvent en première ligne face au VIH. Les inégalités n’ont jamais cessé d’alimenter l’épidémie de VIH/sida et n’épargnent aucune région du globe. Pour mettre fin à l’épidémie, la lutte contre les inégalités est indispensable.

« La lutte contre le virus du sida interroge en permanence la place de l’humain dans la société et les systèmes de santé. Les avancées scientifiques et médicales sont à saluer, et Sidaction y contribue grâce à ses donateurs, mais tous ceux qui en ont besoin n’en profitent pas aujourd’hui. Nous sommes témoins d’un système creusant chaque jour un peu plus les inégalités en termes d’accès à la prévention et aux soins. Si l’on ne combat pas ces inégalités au niveau national et international, tous les progrès acquis en 30 années de combat ne profiteront qu’à une poignée de privilégiés », explique Florence Thune, Directrice Générale de Sidaction.

Etablie en 1988 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et approuvée par l’Assemblée générale des Nations unies, la journée mondiale de lutte contre le sida a lieu tous les ans le 1er décembre.

Elle est l’occasion d’une mobilisation mondiale contre le VIH/sida, où des actions d’information, de prévention et de sensibilisation sont conduites. Aujourd’hui, plus de 36 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde.

Cette journée est aussi celle de la mémoire et du souvenir en l’honneur des personnes décédées de la maladie.

Sources : https://www.sidaction.org/journee-mondiale-de-lutte-contre-le-sida

Dans l’Indre

Plusieurs structures du département permettent de dépister le sida, mais aussi les hépatites et les infections sexuellement transmissibles (IST).
> Au Centre de dépistage. Le Centre gratuit d’information, dépistage et diagnostic permet des dépistages anonymes et gratuits, sur rendez-vous, au 02.54.29.66.78. Il est situé au centre hospitalier de Châteauroux, 216, avenue de Verdun (Médecine D). Ouvert le lundi et le mardi, de 14 h à 17 h ; le mercredi, de 11 h à 13 h, de 14 h 30 à 15 h 15 et de 16 h à 16 h 45 ; le jeudi et le vendredi, de 10 h à 13 h.
> Au Centre de planification (pour les mineurs). Situé au centre hospitalier de Châteauroux, 216, avenue de Verdun, il est joignable au 02.54.29.60.00.
> Au laboratoire. En parler avec son médecin traitant qui fera une ordonnance pour aller au laboratoire. L’examen est remboursé à 100 % par l’assurance-maladie.
> A l’hôpital du Blanc. Le mercredi, de 14 h à 17 h, avec ou sans rendez-vous, pour les mineurs et majeurs. Contact : tél. 02.54.28.28.40.
> A l’hôpital d’Issoudun. Le mercredi, de 14 h à 16 h, sans rendez-vous ; les autres jours, avec rendez-vous, pour les mineurs et majeurs. Contact : tél. 02.54.03.54.15.
> A l’Espace parents-enfants de La Châtre (pour les mineurs). Il est situé au 49, rue Nationale. Une séance a lieu un mercredi par mois. Pour se renseigner sur les dates, contacter le 02.54.29.60.00.
> Chez soi. En achetant un autotest en pharmacie. Uniquement pour le VIH-Sida.

Pour plus d’infos…

Service Prévention VIH – Hépatites – IST (ALIS 36) : 10 Rue d’Auvergne – 36000 Châteauroux – Tél. 02 54 27 50 20

Prochaines journées d’informations sur les thèmes VIH et hépatites B et C les Mardis 12 et 19 novembre 2019.

Le Planning Familial Indre : 1 rue de Provence – 36000 Châteauroux – Tél. 02 54 61 07 08 – indre.mfpf@wanadoo.frhttp://www.planning-familial.org/ – Plateforme téléphonique « Contraception – IVG – Sexualité » n° vert : 0 800 08 11 11

Pour obtenir des supports papiers ou des outils sur la thématique, n’hésitez pas à nous contacter : 02 54 60 98 75 ou accueil@codes36.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.